Informations pratiques

Ce que nous aurions aimé savoir lors de notre premier voyage.

Un voyage en Inde ne vous laissera pas indifférent. Ce pays fascine et bouscule.

C'est un choc culturel sans cesse renouvelé, un univers parallèle où la rationalité est restée à la porte et où les paradoxes se ramassent à la pelle. Elle est un défi constant pour la logique. L'Inde est inexplicable...

 

C'est pourquoi Suryatrip a créé un service de location de voiture avec chauffeur en Inde du Sud.

Nous avons fait le choix de travailler sans intermédiaire, à l'échelle humaine et équitable pour tous les intervenants. Nos chauffeurs sont tous anglophones et ils auront pour seul objectif que votre voyage soit inoubliable.

 

Fanny  pour la clientèle européenne, Vishnu pour la logistique en Inde. Une équipe dont la base est la communication, le respect et la bienveillance.

 

Voici un condensé d'informations pratiques qui vous aideront dans l'organisation de votre voyage.

 

Demande de visa touristique pour l'Inde

Le Regular Visa en ligne

C'est le visa de tourisme classique, à multiples entrées, valable 6 mois à partir de sa délivrance (et non à partir de l'entrée sur le territoire indien), et qui permet aussi de demander les permis spéciaux pour le Sikkim.

Attention, chaque séjour ne peut dépasser 90 jours.

On remplit un dossier en ligne avant d'aller déposer la demande dans un centre VFS.

Il est fortement recommandé de consulter le site internet de VFS de façon régulière : les changements de règles ou de délais pour l'obtention d'un visa peuvent intervenir à tout moment.

Le e-Tourist Visa en ligne

C'est une visa valable 1 an, qui débute à l'arrivée sur le territoire indien, pour un séjour maximal de 90 jours en Inde (180 jours pour le e-Business Visa). Il autorise des entrées multiples sur le territoire indien, et est accessible aux Français, aux Belges, aux Suisses et aux Canadiens. Toute la procédure, y compris le paiement, se fait en ligne sur le site indianvisaonline.gov.in (attention, c'est uniquement sur ce site officiel du gouvernement indien).

 

On conseille de faire la demande au moins 10 jours avant le voyage (officiellement, il ne peut être réclamé plus de 120 jours avant le départ). 

On remplit sa demande en ligne (en anglais). Il faut scanner la page d’info de son passeport (la double page avec la photo, le nom, etc.) ; format PDF, minimum 10 Ko, maximum 300 Ko) ainsi qu’une photo d’identité récente en couleur au format JPG, en format carré (minimum 10 Ko, maximum 1 000 Ko). Attention à la taille des fichiers téléchargés : la demande est susceptible d’être refusée par les autorités indiennes si les documents téléchargés ne sont pas lisibles ou pas conformes aux exigences. 

Coût : 105 € de frais consulaires ; ou 80 US$ pour le e-visa. 

Paiement (sécurisé) par carte bancaire directement sur le site.

Quelques jours plus tard (théoriquement 4 jours maxi), on reçoit un e-mail qui confirme (ou refuse) la demande : à imprimer et à présenter évidemment à l’arrivée. 

Retourner aussi sur le site internet quelques jours avant votre arrivée, pour vérifier que le statut de votre visa est toujours « Granted » (et réimprimer la page concernée, qui s’affichera cette fois-ci avec votre photo scannée incluse).

Ce visa de tourisme est à utiliser dans les 120 jours suivant son obtention (entrée sur le territoire), et est valable pour les entrées en Inde par voie aérienne et maritime (à Cochin, Goa, Mangalore, Mumbai et Chennai), mais pas terrestre (impossible par exemple avec ce visa de passer du Népal en Inde par la frontière terrestre ; mais on peut en revanche sortir par voie terrestre… donc passer de l’Inde au Népal, à condition de revenir ensuite en Inde par voie aérienne…).

À l’aéroport d’arrivée, suivre le fléchage vers les comptoirs dédiés au e-Tourist Visa : on y présente son e-mail d’acceptation, son passeport, on se fait relever les empreintes et l'on obtient les tampons qui font office de visa. 

Pour des séjours plus longs, ou nécessitant plus de 2 entrées dans le pays, ou pour visiter le Sikkim et certaines régions nécessitant un permis spécial, il faut demander le Regular visa. 

Enfin, on ne peut faire que 2 demandes d'e-Tourist Visa par année civile.

 

Prévention santé et vaccins

Comme pour tout voyage, prendre une assurance maladie, accident et rapatriement.

Les médicaments se trouve facilement en Inde donc ne vous chargez pas trop. 

Aucune vaccination administrativement obligatoire, mais vérifier que vous êtes à jour pour les vaccinations universelles :

  • Typhoïde
    • Hépatite A et B
    • Polio
    • Tétanos
    • Diphtérie
  • Paludisme
    • Pensez à une moustiquaire et produits anti-moustiques. Pour le choix de prendre ou non un traitement préventif contre le paludisme cela dépendra de la région visitée et de la saison. À vous de choisir  !

 

Eau chaude : en Inde, il peut arriver de ne pas avoir d’eau chaude, surtout l’été. Ceci n’est pas trop gênant au vue des températures extérieures.

  

Les moyens de paiement

Avec une carte bancaire vous ne pouvez obtenir que 10 000 INR par retrait, mais cela dépanne à votre arrivée à l’aéroport.

La meilleure solution est d’emmener du liquide en billet de 100 euros et de demander à votre chauffeur de vous emmener dans un bureau de change en ville.

Vous trouverez de nombreux distributeurs si vous voulez plutôt utiliser les cartes de crédit Visa, Mastercard et American Express qui sont acceptées.

 

Comment se comporter

  • Évitez les signes extérieurs de richesse 
  • Faîtes attention à vos bagages 
  • Déchaussez-vous avant d’entrer chez un hôte ou dans un monument
  • Buvez de l’eau minérale et sans glaçons , également pour vous laver les dents
  • Les Indiens sont très pudiques : pas de décolleté , pantalons moulants, jupes courtes ou épaules nues, shorts
  • Pour saluer, contentez-vous de dire Namaste, les Indiens n’aiment pas être touchés
  • Demandez la permission avant de prendre des photos
  • Il est vexant pour les Indiens que vous les aidiez si vous êtes invités
  • La galanterie n’existe pas en Inde, dans les transports inutile de laisser votre place assise
  • Ne mangez pas avec la main gauche, elle est considérée comme impure.
  • Pour les pourboires il est usuel de donner à peu prés 5 euros par jour à votre chauffeur. 
  • Rappelez-vous que leur « oui » ressemble à notre hochement de tête pour dire non. Ce qui a été souvent cause de quiproquos hilarants lors de notre premier voyage

 

La météo en Inde du Sud

La meilleure saison pour visiter l’Inde du Sud se situe de mi-novembre à fin mars, sauf pour le Sud-Est et l’extrême Sud, en raison de la mousson tardive.

 

En mai, les températures oscillent entre 30 et 40 °C.

 

En juin survient la mousson à date (presque) fixe, dont dépend la vie de millions d’Indiens. Les premiers nuages arrivent de l’ouest et la pluie commence d’abord à tomber dans le Sud-Ouest, vers Trivandrum. La mousson remonte ensuite vers le nord-est.

 

En été, la chaleur et l’humidité sont alors assez pénibles. De juin à septembre, des trombes d’eau s’abattent sur le pays, même s’il est rare qu’il pleuve des journées entières. Il s’agit en général de très grosses averses sporadiques de quelques heures. La température baisse un peu mais pas énormément.

 

Sur la côte sud-est, de Chennai - Madras - à Trivandrum, le pic de la mousson tourne autour d’octobre-novembre (parfois jusque début décembre si elle est tardive).

 

Téléphones & WhatsApp

Fanny : +33 6 77 71 10 44 (France)

Vishnu : +91 80863 40288 (Inde)

 

Contact par emaiL

© 2019-2022 SURYATRIP
Réalisation : Jordel Médias Agence Web